skip to Main Content

Vrai baume pour le cœur

La chute libre est de mise devant la situation que propose Au premier regard, film orchestré par M.Daniel Ribeiro. Un univers différent tournant autour d’un adolescent non-voyant, Leonardo. Pas si différent, à vrai dire, car les aventures vécues par ce personnage sont liées directement à la société actuelle. Celui-ci désire vivre comme ses pairs, ce qui laisse voir la cruauté de la période de l’adolescence face aux différences sociales. Sincérité, voilà le mot pour qualifier l’amitié entre Giovanna, Leo et le nouveau, Gabriel, qui, ensemble, traverseront les expériences typiques de leur âge, dont ce petit sentiment de vouloir être quelqu’un de libre en vivant d’amour et de plaisir. Ce film éloigne les clichés face à l’homosexualité, ne se basant que sur la relation  d’attachement entre Leo et Gabriel, laissant place à seulement quelques secondes de rapprochements physiques, créant ainsi un doux équilibre. Avec une fluidité dans les images, le rythme du film nous emporte très facilement dans l’histoire, sans nous faire décrocher. Seules quelques  musiques légères bien choisies viennent souligner des passages plus émotifs, accordant ainsi une place aux sons ambiants et aux personnalités bien distinctes de chaque personnage, quelle que soit leur importance. La présence d’endroits du quotidien, comme la maison, l’école, les rues, relie promptement à la réalité des jeunes en plus d’ajouter le camping et les «partys», endroits d’expériences, de liberté. Un long métrage au ton humoristique, moderne et rafraîchissant, qui nous laisse un petit sourire en coin continuel…

                                                                                                                                               Noémie Lechasseur                        

                 18 ans

Programme Arts et lettres

Langages médiatiques

Cégep de Rimouski.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top