skip to Main Content
Supa Modo, Enfant

Dévoilement de la programmation!

Grande fête du cinéma

Le Carrousel dévoile une programmation multiculturelle riche en premières réalisations pour la 36e édition de son Festival. Du 30 septembre au 7 octobre, les familles rimouskoises, les adolescents et les jeunes adultes sont invités à participer à une grande fête du cinéma. Elle se déroule entre le Quartier Général La Station et la Coopérative Paradis, lieu de diffusion principal. Conçue pour plaire aux 4 à 104 ans, la programmation se répartit en trois sections : enfant, adolescent et jeune adulte. Un total de 15 longs-métrages et 45 courts-métrages entrent ainsi en compétition. Au total, plus de 90 films de 32 pays composent la grille horaire. Dès maintenant, vous pouvez acheter votre passeport en ligne.

Une cinquantaine d’invités

C’est Simon Pigeon qui a accepté d’être le porte-parole de l’événement. Ayant débuté sa carrière à 14 ans à la télévision, Simon a fait ses premiers pas au cinéma dans le film Un été sans point ni coup sûr. Il a ensuite enchainé sa carrière dans de nombreuses productions québécoises comme Tactik, Il était une fois Les Boys, 1987, CORBO, PRANK ou encore District 31. Venez le rencontrer tout au long du Festival!

En plus des différents jurys, dont certains membres viennent d’Allemagne, plusieurs artistes se joignent au Carrousel pendant la semaine. Ainsi, le réalisateur Ara Ball sera à Rimouski le mardi 2 octobre pour la projection en partenariat avec Paraloeil de son premier long-métrage Quand l’amour se creuse un trou. Le films met en vedette France Castel, Robert Naylor, Julie Le Breton et Patrice Robitaille. Diane Obomsawin nous honorera de sa présence le jeudi 4 octobre pour une rétrospective de son travail. Anthony Therrien, acteur titre du long-métrage Les faux tatouages de Pascal Plante, fera également le déplacement. Surtout, on pourra rencontrer Lucy Tulugarjuk et l’équipe du film pour la projection en première mondiale de son premier film Tia et Piujuq.

Une sélection prestigieuse

Côté enfant, le coup de coeur de l’équipe vient du Kenya, un pays souvent peu représenté au cinéma. Détenteur de 7 prix dans de prestigieux festivals, Supa Modo du réalisateur Likarion Wainaina est un film touchant sur le désir de faire du cinéma malgré la maladie. Tito e os Pàssaros, film d’animation brésilien de Gustavo Steinberg, Gabriel Bitar et André Catato Dias, a également marqué le comité de programmation. Son esthétique colorée unique se rapproche de l’expressionnisme allemand. Dans la section adolescent, citons Eighth Grade, une comédie américaine, premier film de Bo Burnham, qui offre une vision singulière de l’usage des réseaux sociaux chez une adolescente. Notons enfin la sélection du thriller nostalgique du groupe RKSS (Anouk Whissel, Yoann-Karl Whissel et François Simard), Summer of 84 présenté le vendredi 5 octobre.

Trois projections spéciales sont également au menu, dont un Ciné-environnement qui proposent des courts-métrages environnementaux combinant différents angles, parfois poétique, politique ou didactique, le lundi 1er octobre à 19h à la Coopérative Paradis. Dimanche 7 octobre à 13h, les familles sont invités au ciné-nostalgie avec le film de Dany DeVito Matilda.

Cette 36e édition est rendue possible grâce au soutien de Bell Média, présentateur officiel du Festival pour une 3e année, ainsi qu’Hydro-Québec et Télé Québec qui tiennent les rôles principaux. Les partenaires gouvernementaux et publics sont la SODEC, le MCC, la Ville de Rimouski, Téléfilm Canada et Patrimoine Canada.

On se voit au Festival!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top